PROCHAINS SÉJOURS

 RETRAITE EN SILENCE

début 1er jour 15h*/ fin dernier jour 12h

26 FEVRIER AU 1er MARS 2024
15 AU 19 AVRIL 2024
27 AVRIL AU 1er MAI 2024
8 AU 12 MAI 2024
17 AU 20 MAI (4 jours)
5 AU 9 JUIN 2024

8 AU 11 JUILLET (4 jours)
15 AU 19 JUILLET 2024
13 AU 16 AOUT (4 jours)
19 AU 23 AOUT 2024

SESSHIN

début 1er jour 18h#/ fin dernier jour 10h
27 MARS AU 2 AVRIL 2024 (Pâques)

début 1er jour 15h*/ fin dernier jour 12h
26 AU 30 AOUT 2024

 DANSE MEDITATIVE

début 1er jour 15h*/ fin dernier jour 12h       13 AU 17 MARS 2024

COURT SÉJOUR

début 1er jour 15h*/ fin dernier jour 19h30

26  AU 28 FEVRIER 2024
15 AU 17 AVRIL 2024
27 AU 29 AVRIL 2024
8 AU 10 MAI 2024
5 AU 7 JUIN 2024

15 AU 17 JUILLET 2024
19 AU 21 AOUT 2024

Arrivée au Centre /  Accueil : *entre 13h30 et 14h45, #entre 16h et 17h45

 

PARIS  23-24 MARS 2024

JOURNEES DE PRATIQUE AVEC JACQUES CASTERMANE

  Présentation & Inscription Paris

FRAIS DE PARTICIPATION 2024

COURT SEJOUR          280 €   I  160 €*
RETRAITE 4 jours        330 €   I  190 €*
RETRAITE EN SILENCE   435 €  250 €*
LEIBTHERAPIE               65 €   I   55 €*
SESSHIN sur 5 jours    435 €
SESSHIN sur 7 jours     490 €
DANSE MEDITATIVE     450 €

* moins de 25 ans

Tous ces tarifs comprennent 20% de TVA
Hébergement et repas, voir Infos pratiques

QU’EST-CE QU’UNE RETRAITE EN SILENCE ?

« Ne vous laissez pas glisser dans la volupté des tourments ! »  (Sénèque)

Retraites ouvertes à tous, animées par Jacques Castermane, avec Joël Paul ou d’autres élèves habilités.

Un participant à une retraite a très justement défini le but des retraites en silence : « J’ai compris que mon devoir n’est pas de changer moi-même mais de devenir moi-même ! ».

Apprendre à se familiariser avec une manière d’être plus calme, plus sereine, plus confiante.

L’exercice du silence libère l’esprit du tumulte des pensées autonomes et ouvre sur un espace intérieur où, en dépit des bruits du monde extérieur règne un silence apaisant.

Exercer la décélération ! Avoir du temps pour soi et découvrir les vertus de la lenteur ; donner de l’importance au sentir et vivre le moment présent. Apprendre et approfondir la pratique méditative sans objet appelée zazen et découvrir que le corps (Leib, du verbe allemand leben => vivre) est le champ où l’être, notre propre essence, œuvre en secret. « Grâce au paisible va-et-vient du souffle, tout en moi devient calme ! »

Chaque jour exposé et question-réponse nous permettent de partager et de mettre en lumière ce qui aura été expérimenté lors de l’exercice. L’occasion aussi de creuser différents thèmes centraux : Qu’est-ce que l’expérience spirituelle ?  – Peut-on se libérer des réactions émotionnelles ? –  Hara – Zazen n’est-il pas une fuite du monde ? – Le numineux… Nous envisagerons comment transférer dans une action les réponses, qui, lorsqu’elles restent conceptuelles et abstraites, ne mènent nulle part.

Et, sans attendre, se familiariser avec une autre manière de vivre le quotidien. « Au cours de cette retraite, j’ai appris à prendre conscience du sérieux de chaque moment de l’existence. J’ai appris que ma vie ne commence pas… lorsque j’ai terminé la vaisselle ! ».

La retraite, si elle est conseillée aux personnes qui viennent au Centre Dürckheim pour la première fois est aussi l’occasion, pour celles et ceux qui cheminent sur la Voie de l’action depuis des années, de renouveler la pratique et d’approfondir l’expérience intérieure.

LA LEIBTHÉRAPIE

Séances individuelles de Leibtherapie

Par la prise en main, faire l’expérience des ressources du corps : le calme, l’ouverture, la paix intérieure. Par le contact, se familiariser avec une autre manière d’être. Durant les retraites, possibilité d’une ou de deux séances individuelles selon disponibilité. Avec Line Ramel.

QU’EST-CE QU’UNE SESSHIN ?

« En renouvelant et en approfondissant la pratique d’un exercice – toujours le même –
on approfondit la connaissance de soi »

Sesshin, un mot de la langue japonaise qui signifie « Aller droit au cœur ».

 La sesshin est un travail méticuleux sur soi-même afin de se libérer, en perdant l’habitude du trop, de la surabondance de pensées inutiles, erratiques, et  des réactions affectives auxquelles elles donnent naissance. L’attention portée sur les perceptions sensorielles prépare les conditions de l’éveil à notre vraie nature, notre nature essentielle

Alternance de périodes de zazen et kin-hin (marche lente), des temps de repos, les repas, le samu (exercice dans le quotidien, tâches jardins et maison).  Chaque jour, un exposé (teisho) rassemble des indications concernant l’exercice et l’expérience. Durant chaque sesshin, plusieurs rencontres individuelles (dokusan) ont pour but d’accompagner la pratique et le vécu.

NB : Il est nécessaire d’avoir préalablement participé à une retraite et/ou de pratiquer régulièrement zazen pour s’inscrire à une sesshin.

LA DANSE MÉDITATIVE

La Danse méditative animé par Florence Burrus

« La danse est, comme la voix, l’art le plus proche du corps ; en cela le corps est instrument, outil privilégié de la transformation de soi. Un geste répété cent fois finira-t-il par émerger de notre profondeur et parviendra-t-il à déchirer nos enfermements et à ouvrir les volets de l’âme? Oui, je le crois. Mais comment cela est-il possible? Il me semble essentiel de trouver et d’exercer le centre vital de la personne afin de sentir qu’elle est pleinement enracinée dans le sol, mais aussi  » enracinée  » dans le ciel ainsi ses gestes vont-ils rayonner à partir de ce centre. Rechercher le geste juste, celui qui, purifié de l’ego, permet d’être authentique.  La danse méditative et sacrée est ce geste qui vient du cœur et déploie sa parole dans l’espace. »  Florence Burrus 

La danse méditative est accessible à tous, il n’est pas nécessaire de savoir danser.

Danseuse et pianiste de formation, Florence Burrus pratique zazen et a suivi les enseignements de Graf Dürckheim à Rütte. Durant cette session, pratique méditative chaque matin.